Comprendre les Étiquettes des Vêtements en un clin d’œil

comprendre etiquettes vetements bertyne

 

Vous avez eu un coup de cœur pour une petite robe d’été d’une douceur infinie, mais à la lecture des symboles d’entretien vous avez un doute. Vous ne trouvez pas non plus la composition exacte de ce textile. Comprendre les étiquettes des vêtements en un clin d’œil pour un achat sans mauvaise surprise s’impose. Zoom sur les pictogrammes et les informations obligatoires devant figurer sur les habits et le linge de maison.

Quels renseignements donnent les étiquettes des textiles ?

Deux étiquettes différentes sont cousues sur le prêt-à-porter et le linge de maison :

  • l’étiquette de composition vous informe sur les fibres que contient le tissu et sur sa traçabilité ;
  • l’étiquette d’entretien vous indique comment le laver pour le conserver comme neuf plus longtemps.

Pour comprendre les étiquettes des vêtements, sachez que certaines informations sont obligatoires et d’autres facultatives.

D’autres étiquettes, telles que celle du prix, d’une réduction ou encore un panneau mentionnant qu’il s’agit d’un article de seconde main, peuvent compléter les indications.

Mentions obligatoires

En France et dans l’Union Européenne, un textile doit contenir au moins 80 % de fibres textiles dont la nature et le pourcentage sont obligatoirement à indiquer.

Les fibres présentes pour moins de 10 % dans la composition sont placées dans la catégorie « autres fibres ».

« 100 % coton » ou « Pure laine » vous assure que le textile ne contient que ces fibres.

Certains vêtements contenant du cuir ou des poils d’origine animale portent la mention « Contient des parties non textiles d’origine animale »

Une mention obligatoire est rédigée dans la langue du pays de vente. Pour cette raison, vous peinez parfois à comprendre les étiquettes à rallonge lorsque le même modèle est commercialisé dans toute l’Europe.

Mentions facultatives, mais bien utiles

D’autres mentions sont facultatives d’un point de vue légal, mais quasiment indispensables pour les consommateurs.

La taille d’un vêtement représente une information non obligatoire, même si cela parait saugrenu. Essayez en cas de doute, notamment pour vérifier la coupe du vêtement.

Le pays de fabrication apparaît sur la plupart des vêtements sans nécessité légale. Vous trouverez indiqué « Made in + le pays de fabrication » ou pour des fabrications françaises tout simplement le terme « Fabriqué en France ».

Les symboles d’entretien ornent la plupart des textiles. Contrairement aux tailles, tous les pays se sont mis d’accord pour un unique code, à l’exception des États-Unis et de Taïwan qui présentent parfois des variantes. Savez-vous comprendre les étiquettes d’entretien ?

Comprendre les symboles d’entretien et ne plus jamais se tromper

En France, le CoFrEET, comité français de l’étiquetage de l’entretien textile, s’assure de la bonne compréhension des symboles d’entretien par les consommateurs.

etiquette vetements bertyne

Les pictogrammes se regroupent au sein de 5 étapes d’entretien :

  • Le lavage est représenté par un cuvier (sorte de bassine) avec un chiffre à l’intérieur correspondant à la température maximale de nettoyage en machine pour ne pas dégrader les fibres textiles.

 

  • Le blanchiment est symbolisé par un triangle qui autorise l’ajout de chlore ou d’eau de javel lors du lavage. Si ce symbole est souligné d’un double trait, l’usage doit être modéré.

 

  • Le séchage en sèche-linge prend la forme d’un carré. Ce symbole précise si le séchage se réalise à température modérée ou sans restriction. Depuis 2012, des traits dans le carré recommandent un séchage naturel. Parfois, des indications sur la position de séchage naturel sont données.

 

  • Le repassage est autorisé par un symbole de fer à repasser. Un, deux ou trois points correspondent à des températures de repassage toujours plus élevées, respectivement 110 °C, 150 °C et 200 °C pour les textiles les plus épais. Le repassage vapeur est généralement permis dès lors que le repassage l’est.

 

  • Le nettoyage professionnel ou nettoyage à sec indique que votre vêtement se lave uniquement au pressing.

Lorsque l’un de ces symboles est barré d’une croix, l’action qu’il désigne est interdite.

Le CoFrEET propose un guide pratique pour comprendre les étiquettes de lavage qui vous sera d’une grande utilité. À télécharger et à garder soigneusement dans votre smartphone lors de vos achats.

Toujours en collaboration avec ce comité, pour plus d’astuces sur l’entretien de vos textiles, nous vous invitons à visiter le site lavermonlinge.com.

Comment laver une culotte de règle ?

La culotte de règle Bertyne s’entretient facilement.

Lorsque vous décidez de la nettoyer après plusieurs heures d’utilisation, rincez-la à l’eau froide brièvement avant de la laver en machine à 30 °C maximum. Au même titre que vos autres pièces de lingerie, nous vous recommandons de la placer dans un filet à linge délicat.

entretien culotte bertyne

Elle gardera son aspect neuf plus longtemps si vous évitez l’ajout d’adoucissant, le passage au sèche-linge, un séchage agressif sur le radiateur ou un inutile coup de fer. Au même titre que Bertyne s’engage pour l’environnement, sa culotte de règle aime le naturel. Un séchage dans une pièce tempérée ou en extérieur sous ombrage lui convient parfaitement.

Sachez également que le pouvoir absorbant de notre culotte atteint sa pleine capacité après un ou deux lavages. N’hésitez pas à la laver avant une première utilisation.

Comment s’en sortir même avec les étiquettes coupées ?

70 % des consommateurs coupent les étiquettes de leurs vêtements.

Outre le fait que vous n’arriverez pas à les revendre le jour où ils ne seront plus à votre goût, vous peinerez à vous souvenir comment telle jupe si douce ou tel petit top si fragile se lave.

Que faire ? L’option la plus courante : appeler sa mère ! Comment se fait-il qu’une maman sache toujours de quelle manière un vêtement doit être entretenu ? L’habitude peut-être ou juste la simplicité : 30 °C et séchage naturel conviennent à la majorité des textiles.

Vous pourrez également vous rendre chez une couturière ou dans un pressing pour être renseignée, mais ils ne vous offriront aucune garantie.

Pour vous souvenir de la composition de votre nouveau vêtement, conservez les étiquettes coupées dans une pochette en indiquant à quels textiles elles correspondent.

Comprendre les étiquettes des vêtements pour acheter plus responsable

Pour acheter de façon plus durable et écocitoyenne :

Vous êtes maintenant en mesure de comprendre les étiquettes des vêtements et d’orienter vos achats vers ce qui correspond le mieux à vos attentes. Quels critères déterminent votre choix ?

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés