Comment laver et entretenir votre culotte Bertyne ?


culotte bertyne sechage

Vous venez de faire l’acquisition d’une culotte Bertyne, merci de nous faire confiance. Votre nouvelle culotte va vous accompagner pendant vos menstruations, vos suites de couches, vos fuites urinaires… Ensemble, vous allez partager une part d’intime et vous vous demandez peut-être comment en prendre soin.
Vous avez compris qu’il fallait rincer et laver votre culotte, mais quelques questions vous taraudent afin d’avoir un entretien optimal : à quelle température la laver ? Avec quelle lessive ? Faut-il la laver à la main ?

Essayons d’y répondre ensemble. Voici tout ce qu’il faut faire et ne pas faire pour conserver au mieux votre culotte Bertyne.

 

Avant la première utilisation

Certaines culottes de règles ont besoin d’être lavées une ou plusieurs fois avant un premier lavage en raison de l’utilisation de coton ignifugé, cela n’est pas le cas chez Bertyne. Pour des raisons d’hygiène on vous conseille de la laver vite fait avant un premier usage mais rien de plus n’est nécessaire afin de profiter des vertus de votre culotte.

 

Un bon rinçage 

Après utilisation, un bon rinçage à l’eau froide est important, même s’il est rapide. Prenez le temps de rincer votre culotte à l’eau froide, laissez-la s’imbiber et essorez-la jusqu’à ce que l’eau devienne claire. Attention : surtout pas d’eau chaude, cela fixerait les taches !
Si vous n’avez pas le temps ou pas l’envie, vous pouvez aussi la laisser tremper dans de l’eau froide dans un lavabo ou une bassine, par exemple avant d’aller vous coucher : le sang se désolidarisera de lui-même de votre culotte pendant la nuit…
Cela fonctionne tout aussi bien.
Et ensuite, au lavage !

 

Un bon lavage 

La culotte Bertyne ne déteint pas, et elle peut être lavée avec le reste de vos vêtements sans risque de nuisance ! (Vous faire faire de multiples machines serait en désaccord avec nos valeurs). Vous pouvez éventuellement la mettre dans un filet ou une taie d’oreiller, le même procédé que pour vos sous-vêtements classiques : cela permet un lavage plus délicat, qui prolongera au maximum la durée de vie de votre culotte.

 

Deux possibilités : vous pouvez laver la culotte à la main ou en machine. Vigilance en revanche quant au choix de votre lessive : optez pour une lessive qui ne va pas obstruer les fibres, et risquer de diminuer sa capacité d’absorption…

 

Nous avons mis toute notre énergie dans la création d’une culotte écologique, de qualité, en coton bio certifié GOTS… Aussi nous vous conseillons d’utiliser une lessive sans pesticides ni glycérine. Lisez bien les étiquettes, car certains produits comme le savon de Marseille par exemple, peuvent obstruer le côté respirant de la culotte et figer les taches.

 

On évite donc : 

- les lessives qui contiennent de la glycérine

- les savons de Marseille ou le savon noir, très bien par ailleurs mais trop chargés en glycérine pour laver votre culotte

- les cristaux de soude qui attaquent la fibre des tissus

- la javel ou tout produit dit javellisant (pas de chlore)

- le vinaigre blanc : à force, il abîme les couches de la culotte menstruelle

- l’adoucissant : trop gras, il encrasse la culotte et nuit à son pouvoir absorbant. Et puis notre culotte est naturellement douce 😉

 

Et si on la passe en machine, 30°C c’est idéal ! Elle peut être lavée à 40°C mais cela n’est pas plus efficace et sera moins écologique.
Pas plus chaud surtout car l’eau chaude, au risque de se répéter, fixe les taches…

 

On dit oui à : 

- un mélange d’eau et de percarbonate de soude de temps en temps, qui enlève toute trace de glycérine qui pourrait obstruer la culotte.

- un savon spécial lavage à la main

- une lessive en poudre sans conservateurs, de préférence écologique, sans paraben et sans parfum

- quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé ou de bicarbonate de soude dans le bac de rinçage de la machine à laver : cela détruit toute trace de mauvaise odeur !

 

Vous avez lavé votre culotte avec le mauvais produit et elle n’absorbe plus : 

Faites-la tremper une nuit dans un mélange d’eau et de percarbonate de soude, elle redeviendra comme neuve !

 

Un bon séchage 

Simple, efficace : faites sécher votre culotte à l’air libre ! Évitez absolument le sèche-linge, le radiateur ou même le sèche-cheveux... car la forte chaleur brûle les fibres. Les fibres absorbantes de votre culotte menstruelle risquent alors de perdre de leur efficacité́ et ainsi provoquer des fuites si elles sont obstruées.


A moins d’une canicule, votre culotte ne sèchera pas pendant la nuit, il est donc préférable d’en avoir plusieurs, n’hésitez pas à profiter de notre offre de culotte en lot de 2 ou en lot de 3 !

 

Pas de repassage

...Mais est-il utile de le signaler ?


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés