Premières règles : 13 questions qu’une adolescente n’ose poser

 

Alors que tu ne t’y attendais peut-être pas, voilà que tu découvres de petites traces de sang dans ta culotte ou dans les toilettes. Panique ! Ce moment surprenant de l’adolescence ne doit pas t’inquiéter, bien au contraire. Ton corps se transforme, car tu entres dans la puberté et tu vis tes premières règles.

Si tu n’as pas encore abordé le sujet des menstruations avec une personne de confiance, une multitude de questions doivent se bousculer dans ta tête. Bertyne te répond avec bienveillance et te souhaite la bienvenue dans le monde des femmes.

1.     Qu’est-ce que les premières règles ?

Les premières règles, ou menstruations, correspondent à un écoulement de sang venant de ton utérus qui survient tous les mois et dure plus ou moins de 3 à 7 jours.

Les règles t’accompagnent jusqu’à la ménopause qui se déclare vers l’âge de 50 ans. Tu peux ainsi estimer avoir tes règles pendant une quarantaine d’années. Toutes les femmes sont concernées et c’est plutôt bon signe !

Peut-être as-tu déjà abordé le sujet avec quelqu’un, mais en tant que femme, tu peux donner la vie grâce à ton appareil reproducteur.

Ton cycle menstruel dure environ 28 jours. Chaque mois, l’un de tes ovaires émet un ovule qui peut être fécondé. Dans ton utérus, la membrane utérine se développe. Si l’ovule émis n’est pas fécondé, aucun embryon ne sera à accueillir. La membrane se dégrade, car elle est inutile en l’absence de grossesse.

2.     À quoi servent les règles ?

Les règles servent à évacuer le sang de dégradation de la membrane utérine afin qu’un nouveau cycle commence.

Elles sont primordiales dans la vie d’une femme, puisque les avoir prouve que tu as toutes les chances de pouvoir concevoir un enfant plus tard.

Les menstruations signalent aussi que ton corps se développe correctement, que tu grandis et que tu quittes peu à peu l’enfance pour devenir une femme.

3.     À quel âge une fille est-elle généralement réglée ?

Les règles font partie des changements qui affectent le corps des filles à la puberté. Quand arrivent les premières règles ? Elles surviennent généralement entre 10 et 16 ans, parfois dès 8 ou 9 ans. Il n’y a pas vraiment de règle justement, mais cela n’a aucune importance !

Les premières menstruations sont souvent accompagnées d’autres symptômes de la puberté comme :

  • Le développement de la poitrine
  • La poussée des poils pubiens
  • L’arrivée des boutons d’acné
  • Un ou plusieurs pics de croissance
  • Une humeur qui change

 

Ces bouleversements sont nombreux, mais ne doivent pas t’inquiéter. Ils font partie de la croissance normale d’une jeune femme.

4.     Comment aborder le sujet des règles sans avoir honte ?

Les règles touchent à l’intimité et représentent un sujet parfois difficile à aborder. Entre la joie de ta mère qui était certaine qu’elles allaient bientôt arriver, tes copines qui les attendent impatiemment tout en redoutant ce moment et les garçons qui sont intrigués, mais ne veulent vraiment pas en savoir plus, la situation a de quoi te mettre mal à l’aise.

N’oublie pas que les moqueries des autres sont souvent liées à un sentiment de peur ou d’ignorance.

N’aborde pas le sujet des premières règles avec n’importe qui. Discute avec une personne en qui tu as totalement confiance : ta mère, ta meilleure amie, une tante ou un professionnel de santé comme ton médecin généraliste.

5.     Est-on obligé de parler de ses règles à quelqu’un ?

Non, tu n’as aucune obligation de parler de tes règles à quelqu’un, mais c’est préférable pour être rassurée.

Obtenir des informations sur Internet est utile, mais placer sa confiance dans une personne fiable pour aborder le sujet, c’est mieux. Une autre femme  ou une amie te donnera son retour d’expérience et des conseils uniques.

6.     Comment prévoir l’arrivée des saignements pour ne pas être surprise ?

Avec les années, tu apprendras à écouter ton corps pour savoir quand tes menstruations vont survenir, mais pour les premières règles, c’est plutôt difficile.

Quels sont les signes des premières règles ? Les changements morphologiques peuvent annoncer l’arrivée des premières menstruations, mais dans la plupart des cas c’est une surprise pour une jeune fille.

Si tu crains justement de découvrir des saignements alors que tu n’es pas chez toi, le mieux consiste à garder une protection hygiénique réutilisable dans ton sac. Conserve-la à l’abri dans une petite housse.

7.     Comment gérer les douleurs des premières menstruations ?

Les douleurs des premières règles font partie des symptômes qui te pousseront peut-être à aborder le sujet avec quelqu’un.

Tu pourras ressentir des tiraillements et des crampes dans le bas du ventre avant et pendant les règles. Certaines filles ont des nausées, la diarrhée ou se sentent vaseuses. Les symptômes s’estompent au fil des jours.

Certaines filles s’allongent en soulevant les jambes le temps que la douleur passe. À toi de trouver LA position qui va bien et patiente !

Le paracétamol deviendra ton meilleur allié, ainsi que le repos et le calme. Évite l’aspirine qui fluidifie le sang et aura pour effet d’augmenter tes écoulements sanguins.

8.     Est-ce que toutes les menstruations sont identiques ?

Les saignements des règles varient selon les femmes et d’un mois sur l’autre.

Généralement, les deux ou trois premières années, tes règles manqueront de régularité, mais certaines filles sont immédiatement réglées tous les 28 jours.

Conseil : Note dans ton agenda le premier jour de tes dernières règles pour anticiper plus ou moins l’arrivée des suivantes !

9.     Est-ce que les premières règles sont abondantes ?

Ça dépend, comme tu t’y attendais sûrement ! Les premières règles surprennent toutes les filles et tu risques de les trouver abondantes.

Le flux de sang est plus conséquent les deux premiers jours, puis il diminue peu à peu jusqu’à la fin des règles.

En cas de doute, parles-en à ton médecin. Il n’y a aucune raison pour que tes règles soient hémorragiques, mais ne reste pas avec une crainte qui augmentera ton stress, voire tes douleurs.

10.  Comment faire pour que personne ne remarque que l’on a ses règles à l’école ?

Le premier jour des premières menstruations, la plupart des filles pensent qu’il est inscrit sur leur front « J’ai mes règles ! ». Non, pas du tout !

Personne ne devrait s’en rendre compte.

Pour t’assurer de l’absence de fuite ou du bon positionnement de ta protection hygiénique, va aux toilettes plus régulièrement que d’habitude.

  • Si tu utilises une protection jetable, remplace-la toutes les 3 h au maximum
  • Si tu préfères une coupe menstruelle, profite de chaque pause dans ta journée pour la vider
  • Avec une culotte de règles lavable, tu devrais pouvoir passer toute ta journée de cours sereinement

Dis-toi aussi une chose, si tu es indisposée, il y a fort à parier que certaines de tes copines vivent la même situation !

11.  Comment gérer les cours de sport quand on est indisposée ?

Les premières règles n’empêchent pas la pratique du sport, même si tu te sentiras sans doute plus fatiguée et un peu « lourde ».

Hors de question de sécher les cours, même de sport, car tu as tes règles. Si tu ressens des douleurs, tu auras un mot d’excuse pour justifier ton absence.

À la piscine, avec un tampon ou une cup, personne ne saura que tu es indisposée. Passe aux toilettes avant d’entrer dans l’eau et à la sortie pour enlever le tampon ou vider la cup.

Ne compte pas sur le fait que le sang est supposé ne plus couler quand tu es dans l’eau pour te passer de protection hygiénique. Si tu veux vivre discrètement ta période de règles, évite ce genre d’expérience !

12.  Comment parler des règles avec sa mère ?

 

Si les filles se sentent gênées à l’approche de la puberté, les mères ne sont pas en reste. Comment gérer les premières règles d’une fille ? Deux écoles s’affrontent :

  • Attendre l’arrivée des règles pour aborder le sujet
  • Anticiper pour que votre fille ne soit pas surprise le jour J

Tout dépend de la relation qui existe entre la mère et la fille. Certaines mamans préfèrent confier cette tâche à leur sœur, car leur fille a un excellent contact avec leur tante. Inutile d’imposer un cours magistral à une adolescente sur les règles, mais essayer de découvrir ce qu’elle sait déjà et si elle a besoin de parler, sans oser faire le premier pas, s’impose.

Une discussion sur les premières règles permet d’aborder un tas de thèmes :

  • Les différents types de protections hygiéniques réutilisables ou non
  • La première visite éventuelle chez un gynécologue
  • La contraception
  • Le fait que le corps est physiquement prêt pour un rapport sexuel, mais pas nécessairement l’esprit
  • Les idées reçues sur les règles

 

Restez bienveillante et à l’écoute l’une de l’autre, peu importe que certaines phrases soient gênantes (pour la fille) ou surprenantes (pour la mère) ?

13.  Pourquoi faut-il se réjouir d’avoir ses premières règles ?

Une première menstruation représente un pas de plus vers l’âge adulte et vers la liberté à laquelle une jeune adolescente aspire tant.

C’est également un signe de bonne santé. À l’adolescence, tu crains plutôt de tomber enceinte, mais d’ici quelques années, tu seras enchantée de pouvoir donner la vie ou au moins d’avoir le choix.

Es-tu un peu rassurée ? Si tu attends impatiemment tes règles ou que tu souffres en ce moment même d’affreuses douleurs, détends-toi ! La meilleure manière de bien vivre cette période parfois pénible du mois consiste à prendre soin de toi.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés